Le Prince des démons Beelzebub

Beelzebub

Belzébuth dans les évangiles

"Beelzebub and them that are with him shoot arrows." - Illustration from Pilgrim's Progress - John Bunyan
"Belzébuth et ceux qui sont avec lui tirent des flèches." - Illustration tirée de Pilgrim's Progress - John Bunyan
Ba'al-zebub, également appelé Beelzebub ou Beelzebul, est connu comme le "prince des démons". Dans les évangiles synoptiques (Matthieu, Marc et Luc), c'est lui que les pharisiens accusaient d'être Jésus parce qu'il pouvait chasser les démons. Par exemple, les évangiles synoptiques (Matthieu, Marc et Luc) accusent Jésus d'être le prince des démons parce qu'il pouvait chasser les démons :
"Les scribes venus de Jérusalem ont dit : 'Il est possédé par Béelzéboul', et 'Par le prince des démons, il chasse les démons'. - Mc 3:22

"Cet homme ne chasse les démons que par la puissance de Béelzéboul, le prince des démons." - Mt 12:24

"Certains d'entre eux dirent : "Par la puissance de Béelzéboul, le prince des démons, il chasse les démons." - Lc 11:15

Belzébuth et les philistins

Le nom de Ba'al-zebub est associé à la ville philistine d'Ekron. En 2 Rois, après que Moab se soit rebellé contre Israël, Ahaziah était tombé et s'était blessé. Pour savoir s'il allait se remettre de sa blessure, il a envoyé des messagers pour le prévenir :

"Allez vous renseigner auprès de Baalzebub, le dieu d'Ekron, pour savoir si je me remettrai de cette blessure." - 2 Rois 1:2

Mais l'Éternel a envoyé Élie pour intercepter les messagers en route vers Ékron, leur demandant s'ils demandent conseil à Baalzébul parce qu'il n'y a pas de Dieu d'Israël et leur enjoignant de rentrer chez eux et d'informer leur maître qu'il ne se remettra pas.

Belzébuth, le Seigneur des mouches

Le nom de Ba'alzebub vient du cananéen "Baal" qui signifie "seigneur", et il est connu comme le "seigneur des mouches".

Belzébuth dans le Testament de Salomon

Dans le Testament de Salomon (Ier-3e siècles de notre ère), Salomon apprend que Belzéboul est l'un des anges déchus qui détruit au moyen de tyrans, fait adorer les démons, suscite des désirs chez les prêtres, provoque des jalousies et des meurtres, et déclenche des guerres. L'autre démon qu'il qualifie d'emprisonné dans la mer Rouge est le démon à une aile, Abezethibou, l'adversaire de Moïse en Égypte.

"J'ai alors convoqué Belzéboul pour qu'il se présente à nouveau devant moi. Lorsqu'il s'est assis, j'ai pensé qu'il fallait lui demander : "Pourquoi es-tu seul Prince des démons ?" Il a répondu : "Parce que je suis le seul qui reste des anges célestes (qui sont tombés). J'étais l'ange le plus haut placé dans le ciel, celui qui s'appelait Belzéboul. Un autre ange impie m'a accompagné, que Dieu a retranché et maintenant, emprisonné ici, il tient en son pouvoir la race de ceux qui sont liés par moi dans le Tartarus. Il est nourri dans la mer Rouge ; quand il sera prêt, il viendra en triomphe".

"Je lui ai dit : "Quelles sont vos activités ? Il répondit : "J'apporte la destruction par le biais des tyrans, je fais en sorte que les démons soient adorés aux côtés des hommes, et j'éveille le désir chez les hommes saints et les prêtres choisis. Je provoque des jalousies et des meurtres dans un pays, et j'incite à la guerre". - TSol 6:1-4

Belzéboul prophétise alors que le démon du vent, Ephippas, va lier le démon emprisonné dans la mer Rouge et le faire sortir de l'abîme. Il dit ensuite à Salomon qu'il est contrecarré par le Dieu Tout-Puissant et le serment "l'Elo-i".

"Alors j'ai dit : 'Dis-moi quel ange te contrecarre'. Le Dieu Tout-Puissant", a-t-il répondu. Il est appelé par les Hébreux Patike, celui qui descend des hauteurs", il est (appelé) par les Grecs Emmanouel. J'ai toujours peur de lui, et je tremble. Si quelqu'un m'adjure du serment (appelé) "l'Elo-i", un grand nom pour sa puissance, je disparais. - TSol 6:8

Un autre manuscrit (MS P) du passage trouvé comprend la somme numérique du nom de Dieu. Les lettres se traduisent comme suit. E = 5, m = 40, m = 40, a = 1, n = 50, o = 70, u = 400, e = 8, l = 30.

Je lui ai dit : "Dis-moi par quel ange tu es contrarié. Et il répondit : "Par le nom saint et précieux du Dieu tout-puissant, celui que les Hébreux appellent par une rangée de chiffres, ou dont la somme est 644, et chez les Grecs, c'est Emmanouel. Et si l'un des Romains m'adjure par le grand nom de la puissance, Éléith, je disparais. " - TSol 6:8 MS P

Enfin, Béelzéboul informe Salomon des choses célestes.

"Écoute, roi, si tu brûles de l'huile de myrrhe, de l'encens et des bulbes de mer avec du nard et du safran, et que tu allumes sept lampes lors d'un tremblement de terre, tu renforceras (ta) maison. Et si, étant rituellement pur, tu les allumes à l'aube, juste avant le lever du soleil, tu verras les dragons célestes et la façon dont ils se tortillent et tirent le char du soleil". - TSol 6:10-11

Belzébuth dans l'Évangile de Nicodème

Selon l'Évangile apocryphe de Nicodème (5e siècle de notre ère), après la crucifixion du Christ, Satan/Beelzébuth est représenté en train de converser avec l'enfer sur la façon dont il ferait descendre le Christ jusqu'à l'Hadès. Au cours de cette conversation, le Christ libère Adam et ceux qui résident dans l'Hadès, puis monte avec eux au paradis. L'enfer réprimande alors Satan :

"Alors l'enfer, recevant le prince Satan, lui dit avec un reproche douloureux : Ô prince de la perdition et chef de la destruction, Belzébuth, mépris des anges et crachat des justes, pourquoi fais-tu cela ? Tu as voulu crucifier le roi de gloire et, à sa mort, tu nous as promis un grand butin de sa mort ; comme un fou, tu ne savais pas ce que tu faisais. Car voici maintenant que ce Jésus met en fuite par la clarté de sa majesté toutes les ténèbres de la mort, et qu'il a brisé les fortes profondeurs des prisons, et qu'il a fait sortir les prisonniers et a libéré ceux qui étaient liés. Et tous ceux qui soupirent dans nos tourments se réjouissent contre nous, et à leurs prières nos dominations sont vaincues et nos royaumes conquis, et maintenant aucune nation d'hommes ne nous craint plus. Et à côté de cela, les morts qui n'ont jamais eu l'habitude d'être fiers triomphent de nous, et les captifs qui n'ont jamais pu être joyeux nous menacent.

O prince Satan, père de tous les méchants, de tous les impies et de tous les renégats, pourquoi fais-tu cela ? Ceux qui, depuis le début jusqu'à présent, ont désespéré de la vie et du salut, on n'entend plus aucun de leurs rugissements gagnés, on n'entend plus aucun de leurs gémissements à nos oreilles, et il n'y a plus aucun signe de larmes sur le visage de l'un d'eux. O prince Satan, détenteur des clés de la géhenne, ces richesses que tu avais gagnées par l'arbre de la transgression et la perte du paradis, tu les as perdues par l'arbre de la croix, et toute ta joie a péri. Quand tu as pendu le Christ Jésus, roi de gloire, tu as agi contre toi-même et contre moi. Désormais, tu sauras quels tourments éternels et quelles souffrances infinies tu dois subir sous ma garde pour toujours.

Ô prince Satan, auteur de la mort et chef de tout orgueil, tu aurais dû d'abord chercher la matière du mal en ce Jésus : Pourquoi t'es-tu aventuré sans raison à crucifier injustement celui contre qui tu n'as pas trouvé à redire, et à faire entrer dans notre royaume l'innocent et le juste, et à perdre les coupables, les impies et les injustes du monde entier ? Et quand l'Enfer eut ainsi parlé au prince Satan, le roi de gloire dit alors à l'Enfer Satan le prince sera en ton pouvoir à tous les âges à la place d'Adam et de ses enfants, même ceux qui sont mes justes" - Évangile de Nicodème VII (XXIII)

Magie sacrée d'AbraMelin le Mage - SL MacGregor Mathers (1898) (cité)
Belzebud : A également écrit fréquemment "Belzébuth", "Baalzébuth", "Beelzebuth" et "Beelzeboul". En hébreu, BOL, = Seigneur, et ZBVB, = Mouche ou mouches ; Seigneur des mouches. Certains dérivent le nom du syriaque "Beel d'Bobo", = Maître de la Calomnie, ou presque la même signification que le mot grec Diabolos, d'où sont dérivés les termes français et anglais modernes "Diable" et "Devil".

Dictionnaire Infernal - Collin de Plancy (1863) (paraphrased)

Belzebub - Dictionnaire Infernal
Belzebub - Infernal Dictionary
Belzebuth (alias Belzebub, Belzebuth), dont le nom signifie "seigneur des mouches", est le prince des démons selon les Écritures. Milton l'appelle le premier en matière de pouvoir et de crime après Satan, et la plupart des démonographes l'appellent le chef suprême de l'enfer. Bodin affirme qu'on ne le voit plus dans son temple. Belzébuth était le dieu des Cananéens, qui le représentaient avec la figure d'une mouche ou avec les attributs d'un pouvoir souverain. Il était connu pour donner des oracles, le roi Ochozias ayant été réprimandé par Elie pour l'avoir consulté. Belzebuth est également connu pour débarrasser les récoltes des mouches.
Les démonologues le présentent de différentes manières. Milton a dit qu'il s'imposait avec un visage sage. Certains disent qu'il est aussi haut qu'une tour ou de taille similaire à la nôtre. D'autres disent qu'il a la silhouette d'un serpent avec des traits féminins.

Palingene a écrit dans Zodiaco vitae qu'en tant que monarque de l'enfer, il était d'une taille prodigieuse avec une poitrine gonflée & un visage bouffi avec des yeux clignotants et des sourcils levés. Il donne également une aura menaçante & s'assied sur un trône entouré de feu. Il est noir comme un maure, avec de grandes narines et deux cornes sur la tête. Il a deux ailes de chauve-souris attachées à ses épaules, deux pattes de canard, une queue de lion, et est couvert de la tête aux pieds d'une fourrure hirsute.

Porphyrus a confondu Belzébuth et Baccas, tandis que d'autres disent que Priapus est plus grand. D'autres prétendent qu'il est associé au dieu slave Belbog ou Belbach (dieu blanc), car ses images ont toujours été couvertes de mouches, comme Belzebuth chez les Syriens. Parfois, il était associé à Pluton, ou peut-être identifié à Baël, que Wierus a fait empereur de l'enfer. Le nom de Belzébuth ne se retrouve pas dans la monarchie infernale de Wierus.

Dans les Clavicules de Salomon, Belzébuth apparaît comme un énorme veau ou une chèvre à la longue queue, mais avec la tête d'une mouche. Belzébuth est apparu à Faust "habillé comme une abeille, avec deux oreilles terribles et des cheveux peints de toutes les couleurs avec une queue de dragon". Le maréchal de Retz le décrit comme un léopard. Il respirait le feu et hurlait comme un loup quand il était en colère. Parfois, Astaroth apparaît avec lui sous la forme d'un âne.

Laissez un commentaire